0
0
0
s2sdefault
Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov et Chavoua Tov,
Dès les premières heures où l’on entre dans le mois de Eloul, on intègre le processus de renouvellement personnel.
Celui-ci connaît son point culminant le jour de Kippour.
==) Le premier Eloul de l’histoire
Pour comprendre le mois d’Eloul dans une perspective historique, il nous faut nous souvenir de l’épisode biblique où le peuple d’Israël est devant le mont Sinaï : la faute du veau d’or fait chuter le peuple, et la relation récente établie avec D… est au plus mal.
Le processus de réconciliation commence le premier jour de Eloul. Ce jour là, Moshé entame une nouvelle ascension du mont Sinaï où pendant 40 jours il implorera les cieux afin que nous soyons pardonnés.
Au même moment les enfants d’Israël, conscients de leur faute, opèrent à une introspection qui débouche sur une repentance ainsi que sur un renouvellement qui leur permettra de relever le défi qui leur a été proposé. 40 jours qui engendrent finalement une progression spirituelle qui replace le peuple dans un rapport unique avec D… Le quarantième jour, Moshé apparaît avec les tables de la loi, c’est le jour de Kippour, du pardon absolu.
==) Le chiffre 40
Pourquoi ce processus a-t-il duré 40 jours ?
Plus encore, nous pouvons affirmer que ce chiffre est mentionné à plusieurs endroits dans la Thora :
- le déluge que connaît la génération de Noah, s’étale sur 40 jours
- le périple du peuple d’Israël dans le désert s’étend sur 40 années…
- le Mikvé doit contenir 40 mesures : « SEA »
- 40 jours pour que le fœtus se forme (Talmud Ve Siècle, la science le confirme au XXe Siècle) ETC…
Ce que nous pouvons noter, c’est que le chiffre « 40 » symbolise l’idée de renouvellement, d’un nouveau départ… Lors de la première ascension de Moshé, il a fallut 40 jours aux enfants d’Israël pour véritablement se métamorphoser, 40 jours de déluge pour recommencer en quelque sorte l’histoire de l’humanité.
En 40 années de traversée dans le désert le peuple d’Israël est né, a quitté son statut d’esclavage pour celui d’une nation libre. Le Mikvé représente, par excellence, le renouvellement spirituel. Enfin, ce n’est certainement pas un hasard si le foetus se forme en 40 jours, mais de cela nous en reparlerons.
Ces quarante jours qui séparent Eloul de Kippour sont indispensables à la mise en œuvre de notre dispositif relationnel avec D…
A chaque fois que nous avons le sentiment que D… s’éloigne, nous pouvons être sûrs que nous nous sommes nous même éloignés de lui.
Après la faute du veau d’or le peuple ne méritait plus cette relation quasi-intime avec D…
Il fallut 40 jours de repentance profonde, de prières pour comprendre la faute et amorcer un nouveau départ.
Depuis, cette période de l’année est propice au renouvellement, à la repentance et au pardon.
==) Qui aimerions nous être ?
Nous le disions plus haut, les maîtres disent que 40 jours après l’apparition du fœtus, on le dote de son âme.
Kippour qui a lieu quarante jours après Eloul est le jour de notre nouvelle naissance spirituelle : nous serions en quelque sorte nantis d’un nouvel esprit, une nouvelle âme.
Alors qui aimerions nous être après 40 jours ? Imaginons que l’on soit capable d’écarter tout le mal qui est en nous au profit de tout le bien qui nous enveloppe.
Qui aimerions-nous être ?
Réfléchissons quelques instants aux questions suivantes :
- quel type de parents ou d’amis aimerions – nous être ?
- comment pourrions – nous régler nos problèmes personnels ?
- quels défauts souhaiterions – nous proscrire définitivement ?
- comment souhaiterions – nous parler avec les autres ? (amis, collègues de travail, famille dont enfants, etc…)
- à quoi aimerions nous consacrer notre énergie, notre temps libre ?
- qu’aurions- nous voulu comprendre ?
- dans quel domaines souhaiterions – nous faire preuve d’une plus grande maîtrise sur nous – mêmes mais aussi sur les évènements de notre vie ?
-aurions-nous la possibilité de gagner en maturité, en sérénité ?
Lorsque nous répondrons à ces questions nous pourrons nous construire une image de l’homme idéal.
Cela ne signifie pas qu’au cours de l’année qui s’annonce nous deviendrons cet homme là.
Mais si nous ne connaissons pas la destination, l’objectif comment pourrions – nous essayer de l’atteindre, peu à peu ?
Le Talmud dit : « C’est dans le chemin qu’il souhaite emprunter que de là haut on le conduira… »
Réfléchissons, et soyons confiants à quelques heures de Kippour…
Courage et de bonnes nouvelles bh
GZ
 
À la mémoire de Yaacov-Jacquy Kharouby ben Aziza Zal
 

Nouveau

PROJET
PROJET
OU NOUS TROUVER ?
CONTACT
Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 9H00 à 17H00
47 r St Suffren
Marseille
13006
Téléphone: 0496100850