Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov,
Ce matin,nous allons parler éducation ...Dans la paracha que nous lirons demain "Vaéra",
il est question de la « plaie de la grenouille ».
Rachi précise que cette plaie a commencé avec une seule grenouille,mais quand les on essayait de la tuer en la frappant surgissaient d'autres grenouilles ...
Un autre Maître s'interroge : "mais alors pourquoi continuaient-ils
à frapper la grenouille?"
La réponse est la suivante : leur conduite n'était pas dictée par leur conscience,mais plutôt par leur colère .
Il y a ici un grand principe éducatif : les adolescents peuvent nous défier avec des comportements négatifs qui pourraient générer la colère...
Mais il nous appartient de garder notre calme et de réfléchir à notre démarche ...
Est-ce que la seule sévère sanction,les seules réprimandes virulentes,l'unique humiliation aboutiront à un résultat probant
ou à l'inverse pourraient-ils aggraver la situation ?
Il y’a un vieux proverbe qui dit : "Celui dont la boîte à outils ne comprend qu'un marteau perçoit
tous les autres comme des clous "...
L'adolescence devrait nous encourager à nous équiper "d'outils" supplémentaires pour démultiplier nos démarches,les enrichir...
Employer quasiment de la ruse pour toucher nos adolescents : alterner comme le prône le Talmud,une "main qui rapproche" et une "main qui menace"...
Le monde dans lequel nous vivons est tellement oppressant que le plus souvent nous sommes dans de fait dans un état de colère quasi permanent ...
Les enfants ont besoin de nous,les adolescents encore plus ...
Leur comportement est bien souvent un appel à l'aide .Non ?
Patience et persévérance ,
Courage,Chabbat Chalom et de bonnes nouvelles bh
GZ
À LA MÉMOIRE DE NOTRE MAITRE RABBI AVRAHAM MIMOUN ZATSAL
OU NOUS TROUVER ?