0
0
0
s2sdefault
Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov,
Le 27 Nissan comme aujourdh’hui, nous commémorons le « Yom Hashoa Véaguevoura »
6 millions de juifs ,dont près de 2 millions d’enfants ont été assassinés, le plus souvent dans les pires souffrances,par les nazis .
En Israël, tous les lieux de loisirs sont fermés durant 24 Heures, des cérémonies et des prières ont lieu dans tout le pays …
Ces six millions de personnes auraient pu vivre, apporter des enfants et une contribution pour leur peuple, leur pays et pour l’humanité .
Au-delà des de la commémoration,il est tellement important que chacun d’entre nous connaisse l’histoire alors que l’antisémitisme renaît de ses cendres ces dernières années .
L’an dernier presque jour pour jour,un grand maître du judaïsme nous a quitté l’Admour de Kaliv qu’on surnomme en Israël l’Admour de la Shoa …
Il avait survécu au monstre Mengele qui menait des expériences prétendument scientifiques sur des enfants juifs, il avait survécu à Auschwitz et s’était juré de perpétuer la mémoire des « 6 millions des saints » ,comme il avait coutume de dire .
Entre autre il raconta la chose
suivante …
Un rescapé de la Shoa vieillissant est interpellé un soir de seder de Pessah par ses petits-enfants :
-« Grand-père tu as perdu toute ta famille durant la Shoa, ta première femme, tes enfants, parents, frères et sœurs .Et tout cela ne t’a pas empêché de tout recommencer en Israël, sans donner signe de découragement …
Ne t’es-tu jamais posé de questions quant à tous ces drames ? »
Le grand-père répond :
-« Oui mes enfants, je me suis posé des questions qui hantaient mes nuits jusqu’au jour où je me suis retrouvé à la table du Rabbi de Belz Zatsal …
On était arrivé au célèbre « Ma Nichtana »et son fils ne posait pas de question ,comme le principe l’impose.
Alors le Rabbi déplaça les assiettes ,silence …
Le Rabbi déplaça le plateau du seder,puis finit par pousser la table et toujours rien …
Alors il interrogea son fils quant à ce silence et celui-ci lui fit la réponse suivante : on ne s’interroge pas et on ne doute pas quand il s’agit de son père ! »
Notre vieux monsieur insiste : depuis ce jour je ne m’interroge pas sur ce qui est arrivé durant la Shoa et je m’efforce de vivre au présent, sans jamais oublier ce qui est arrivé.
Courage et de bonnes nouvelles bh.
GZ
 

Qu’est-ce que le Omer? À l’époque du Saint Temple, le peuple juif apportait une offrande d’orge le lendemain du premier jour de fête de Pessa’h (Lévitique 23:10). On l’appelait le « omer »...
OU NOUS TROUVER ?

Contact

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 9H00 à 17H00
47 r St Suffren
Marseille
13006
Téléphone: 0496100850